ASSOCIATION FRANÇAISE des PÈLERINS de SAINT JACQUES de COMPOSTELLE


Rivalité des archevêchés du nord-ouest de l'Espagne au 12e siècle. Compostelle contre Braga.

En 1102, à la tête d'un commando en soutane, Diego Gelmirez, l'évêque de Compostelle, rafle dans le diocèse de Braga des reliques du Sauveur ainsi que celles de Fructueux et des martyres Sylvestre, Cucufat et Suzanne (1), pour les installer dans sa cathédrale. La justification de ce vol est que ces prestigieux ossements seront mieux honorés chez lui.

Vers 1105, lors d'un pèlerinage en Terre Sainte, Maurice Bourdin, évêque de Coïmbre (2) au Portugal, trouve la tête (3) de saint Jacques dans une église de Jérusalem. Avec l'aide de plusieurs compagnons, il s'empare de cette relique par la force ! Alors qu'il transporte la tête, bien emballée, il est interpellé par un ermite qui lui dit être au courant de son vol. Puis, celui-ci convient qu'il est souhaitable que, là où est le corps, il y ait aussi la tête. Manifestement, l'évêque lui a fait croire que Coïmbre et Compostelle, c'est quasiment la même chose.

Pour rentrer chez eux, l'évêque et sa suite ne s'aventurent pas par le détroit de Gibraltar, ni dans le sud de la péninsule ibérique. Toute la zone est contrôlée par les musulmans. Ils passent par la frange nord de la Méditerranée et de l'Espagne. En chemin vers le Portugal, l'évêque s'arrête à Carrion de los Condes, en Castille. Pour une raison obscure, il laisse son trésor au monastère de San Zoilo. Peu après, la reine Urraca, de passage, s'en empare et l'emporte à la collégiale de Saint-Isidore de León. Plus tard, elle en fait don à l'Archevêque de Compostelle en y ajoutant un morceau du Saint Sépulcre et un os de saint Étienne, le premier martyr chrétien.

Comme à Compostelle on affirmait que c'était le corps entier de saint Jacques le Majeur qui avait été amené en barque de Terre Sainte après sa décapitation au 1er siècle, cette tête était de trop. Aussi, cette tête du fils de Zébédée ou saint Jacques le Majeur, devint tête du fils d'Alphée ou saint Jacques le Mineur. La relique figure dans un magnifique buste-reliquaire de la chapelle des reliques à Compostelle. Mais, chose étrange, il est décoré d'une belle coquille !

(1) En 1994, le Chapitre de la Cathédrale Saint-Jacques rendit ces reliques.

(2) Plus tard, il fut nommé archevêque de Braga, puis il devint antipape de 1118 à 1122 sous le nom de Grégoire VIII. Le pape régulier était Calixte II, grand ami de Compostelle.

(3) Au Moyen Âge, on disait le chef.

buste-reliquaire du chef de saint Jacques buste-reliquaire du chef de saint Jacques
sommaire du site clic les légendes clic page précédente clic