On peut lire : Godric de Finchale, fripon devenu saint. Un roman de Frederick Buechner traduit par Anne-Marie Décrevel et publié aux éditions du Sommet (Québec) et du Cerf. Frederick Buechner est un pasteur de l'Église presbytérienne aux États-Unis aussi Rome ou de Saint-Jacques-de-Compostelle n'ont pas sa faveur. Il montre un Godric peut ému lors de ses pèlerinages par les reliques de Pierre, Paul ou Jacques, les apôtres ou de Gilles dont le culte fut si populaire au moyen Age. Un peu d'émotion toutefois transparaît quand il évoque le voyage en Terre Sainte et qu'il chante une prière à la Vierge Marie.

Godric de Finchale pèlerin de Saint-Jacques-de-Compostelle

Notre Godric, n'est pas l'un des 4 fondateurs du collège Poudlard, l'école de sorcellerie d'Harry Potter.
Notre Godric est né dans une modeste famille du comté de Norfolk, en Angleterre vers 1066, au moment du débarquement de l'armée normande de Guillaume le Conquérant et la bataille d'Hastings. Très jeune, il devient colporteur, c'est à dire marchand ambulant se déplaçant de village en village. Il va de plus en plus loin sur terre puis sur mer. Il est tantôt commerçant, tantôt pirate, toujours roublard, menteur, voleur et escroc.
Lors d'une visite au monastère de l'île de Farne, dans le nord de l'Angleterre, il est bouleversé par le récit de la vie de saint Cuthbert. Dès lors, il commence à changer de vie et part en pèlerinage en Terre Sainte par la mer. Sur place, il va jusqu'au Jourdain. Il se baigne là où Jésus a reçu le baptême. En sortant de l'eau, il décide : "Seigneur, pour l'amour de Ton Nom, Toi qui pour le Salut des Hommes marcha pieds nus à travers le monde, et ne refusa pas d'avoir Tes pieds nus percés par les clous pour moi : À partir de ce jour je ne porterai plus de souliers à mes pieds". Il tiendra parole. Il rentre ensuite en Angleterre. Le long des côtes de Galice, il s'arrête et va à Saint-Jacques de Compostelle. Il devient serviteur d'un riche seigneur jusqu'à ce qu'il réalise que son patron agit injustement envers des habitants pauvres. Il repart en pèlerinage avec sa mère pour Saint-Gilles en France puis à Rome. Au retour, il s'installe comme ermite, s'astreignant à un grand dénuement. Avec les animaux de la forêt, il entretient des rapports de plus en plus affectueux. Il passe ainsi près de soixante ans dans une grotte ou l'ermitage que lui donne à Finchale, Flambard, l'évêque de Durham. Il y meurt plus que centenaire.
Sa renommée fut immense et on le vénéra dès le lendemain de sa mort.

Situer Finchale sur une petite carte en passant ici votre souris

Godric

sommaire du site

clic

images du site

clic

autres textes

clic ASSOCIATION FRANÇAISE des PÈLERINS de SAINT JACQUES de COMPOSTELLE