Association Française des Pèlerins de Saint Jacques de Compostelle

Guzman el Bueno

      À Léon, sur la place de l'avenue qui va à la gare, il y a une statue représentant un homme habillé en guerrier du moyen âge. Il semble faire un geste en direction des voies du chemin de fer. Le personnage est Guzman «el Bueno».
     Les habitants de Léon prétendent qu'il montre la gare en disant : Si no te gusta León, ahí esta la estación. Si Léon ne te plaît pas, la gare est là (tu peux partir !)

      La légende ancienne est plus tragique. Le sculpteur n'a pas voulu que Guzman montre la gare mais il lui fait tendre un poignard.

statue de Guzman

      La ville de Tarifa que commandait Guzman était assiégée par les Maures et ceux-ci détenaient son fils. L'ennemi pour obtenir la reddition menaçait de le tuer. Guzman, du haut du rempart, pour répondre au chantage leur proposa son poignard en disant : «Tenez, prenez mon poignard si vous n'en avez pas !»

statue de Guzman(détail)

retour au sommaire


retour aux légendes