ASSOCIATION FRANÇAISE des PÈLERINS de SAINT JACQUES de COMPOSTELLE

Sur l'image aérienne (IGN) de Saint-Jacques à droite, on distingue bien la zone verte à l'ouest et en contrebas de la vieille ville où se situent les potagers (huertas) en voie de disparition. potagers vus du ciel à Compostelle En 1961, toute la zone était exploitée (dessin de la page d'accueil), en 2005, un seul carré était cultivé et le reste était en friche. En 2015, les adventices (certains disent "mauvaises herbes") prospèrent mais il y a encore quelques légumes. Les promoteurs immobiliers trépignent ! En France, on aurait peut-être une gestion de type "jardins ouvriers" ou "jardins familiaux".

Au marché (abastos, édifié au 20e siècle dans le style roman) qu'il faut visiter (Ouest de la vieille ville), la fraîcheur des légumes et fruits est admirable !

en 2005 en 2015 friches en 2015 au marché de Saint-Jacques de Compostelle Compostelle dessin original de J. M.A. (1961)

       Page d'accueil du site clic         Page précédente clic