ASSOCIATION FRANÇAISE des PÈLERINS de SAINT JACQUES de COMPOSTELLE


Une bataille sans armes

Le blason de la belle ville mexicaine de Santiago de Querétaro (1) est coupé mi parti en pointe. Le quartier de dextre (à gauche) porte un saint Jacques sur un cheval cabré d'argent (blanc). Sur le haut de la façade de l'église San Francisco, magnifiquement restaurée, figure également un saint Jacques cavalier, soldat du Christ.

Le 24 juillet 1531, Hernán Pérez Bocanegra y Cordoba commandant une escouade d’espagnols et le chef indigène Conin (2) à la tête d’un groupe Otomi envoyèrent un message aux gens de Querétaro leur annonçant leur arrivée avec une nouvelle doctrine religieuse. Les indiens répondirent qu’ils voulaient, pour se soumettre, une preuve de courage et proposèrent une bataille sans armes. La chose fut acceptée et, au matin du 25 juillet, jour de la Saint Jacques, le corps à corps s’engagea. Le pugilat dura toute la journée sans vainqueur ni vaincu, mais … miracle ! Le ciel s’obscurcit et un cavalier apparut dans les nues brandissant une épée et chevauchant un magnifique cheval blanc. Il y avait également dans le ciel, une grande croix resplendissante. Dès lors, les espagnols emportèrent facilement la victoire finale !

C'est bien l'occasion de répéter la maxime qui coiffe notre page "LÉGENDES GLANÉES" : Si vous devez choisir entre la vérité et la légende, choisissez la légende.

(1) À 200km, au nord-ouest de Mexico

(2) Plus tard baptisé sous le nom de Fernando de Tapia

(3) Cette bataille est fameuse au Mexique et porte le nom de Loma del Sangremal

saint Jacques matamore sur l'église San Francisco à Queretaro
sommaire du site clic les légendes clic page précédente clic