Les maladies du pèlerin de Saint Jacques de Compostelle


Le plus souvent le pèlerin de Compostelle qui abandonne en chemin le fait pour une raison de santé.


Nous ne traiterons ici ni des intoxications alimentaires, ni des hémorragies importantes, ni des arrêts cardiaques, ni des convulsions, ni des brûlures, morsures, électrocutions... Les récits témoignent des maladies et souffrances qui accablent maints pèlerins. (à lire dans "sites et liens divers").

Punaises de lit : Cliquez ici.
La foudre

Lorsqu'une personne est frappée directement par la foudre, la mort est la règle. Un sapeur-pompier vous dira que le foudroyé est un électrocuté, un brûlé et parfois un blessé.

Prévention : Lorsque l'on est en groupe, il faut se disperser. Le plus dangereux est de se trouver debout en plein champ, sous un arbre isolé, sous un auvent, près d'une clôture métallique.

Soins des pieds
À lire : Pied, chaussure, boiterie.

Il convient de préparer ses pieds 20 jours avant le départ. Il faut appliquer une crème type NOK (Akileïne), le matin et le soir. On peut ajouter de la lotion TANO de chez Akileïne aussi. Le pied est tanné, et est mieux préparé pour affronter la route... On prendra soin de ne pas oublier d'emporter avec soi la dite crème et de se tartiner les pieds le soir. NOK et TANO existent en Espagne. Il est donc inutile de se charger de grands tubes.

Choix des chaussures et chaussettes : nœud Nous vous conseillons les chaussures de type "trekking" et vous déconseillons les chaussures en matière synthétique (type tennis) qui favorisent la transpiration et la macération, et n'ont habituellement pas une semelle assez rigide. Achetez-les en fin d'après midi (car c'est à ce moment que vos pieds sont le plus gonflés) et avec des chaussettes du type indiqué plus bas. Vous devez être bien dans vos chaussures tout de suite. Il ne faut pas escompter que les chaussures se feront progressivement à vos pieds lorsqu'elle seront moins neuves.

Choisissez des chaussettes en laine ou mélange laine-polyamide. Évitez les fantaisies comme les torsades. Nous sommes nombreux à apprécier les modèles à bouclettes. Emportez une paire de rechange dans un sac plastique fermé dans le sac à dos. Il est bon d'enfiler deux paires de chaussettes : une paire de chaussettes fines en coton et une paire de grosses chaussettes majoritairement en laine.
Si vous voulez plus ou moins serrer certaines parties de votre lassage vous pouvez faire un nœud comme sur la photo (cliquez dessus pour l'agrandir).

Massages : Cliquez ici.
Taille des ongles :

Coupez-les en restant à distance de la peau avec des ciseaux ou un coupe-ongle. Les ongles doivent rester assez longs pour protéger les orteils. Coupez le bord au carré, mais arrondissez les angles avec une lime en carton.

Toilette des pieds :

Lavez tout le pied, sans oublier les espaces entre les orteils. N'utilisez pas de produits agressifs ni brosses ou gant de crin. Le bain de pieds ne doit pas durer plus de 5 minutes. Rincez bien tout le pied puis séchez bien y compris entre les orteils. N'utilisez pas de talc ni de spray déodorant. Ils irritent la peau et favorisent la macération.
Si vous transpirez beaucoup, lavez vos pieds plusieurs fois par jour et surtout séchez-les bien en n'oubliant pas entre et sous les orteils.

Les ampoules :

Elles se produisent avec le frottement contre la peau des chaussures ou des chaussettes. Certains médecins prescrivent de percer (aiguille stérile) les ampoules, d'autres préfèrent ne pas les percer car une peau intacte est la meilleure défense contre l'infection. Ne pas utiliser la même aiguille pour plusieurs personnes ! Risque de sida.

Prévention : chaussures confortables, pieds propres. Deux semaines avant de partir commencez à préparer vos pieds : taille des ongles et massage avec une pommade spéciale (pharmacies, magasins de sport).

Mycose entre les doigts de pied :

Pour soigner, évitez les pommades qui favorisent la macération et préférez un spray (Canestén) que vous appliquerez matin et soir après toilette des pieds et séchage minutieux.

Tendinite

C'est fréquent. Si vous consultez, le médecin vous prescrira de rentrer à la maison et de vous y reposer ! Si vous vous obstinez (c'est fréquent), calmez la douleur avec du Paracétamol et massez la zone douloureuse avec une crème anti-inflammatoire (Voltarène...).

Prévention : boire, boire beaucoup, boire encore (de l'eau potable !).

Coup de chaleur

Une trop longue exposition au soleil peut se traduire par des maux de tête, des vomissements, une perte de conaissance. Il faut protéger le malade du soleil. Il faut l'allonger au frais et lui donner beaucoup à boire, salé de préférence.

Prévention : chapeau, crème solaire.

Piqûres d'insectes

En général attendre que ça passe (facile à dire !), mais vous trouverez en pharmacie des produits calmants à base d'amonniaque. En cas d'allergie (abeilles, guêpes, frelons), ne pas oublier dans la trousse votre antidote.

Trousse à pharmacie

Elle sera légère et réduite à sa plus simple expression car les centres médicaux sont nombreux tout au long du chemin.

Sécurité Sociale

Emportez votre carte Vitale. Procurez-vous la carte européenne d'Assurance Maladie auprès de votre caisse de Sécurité Sociale (demande par internet possible, délai 3-4 semaines).

L'Association Française des Pèlerins de Saint Jacques de Compostelle (site http://ultreia.pagesperso-orange.fr/) autorise la reproduction partielle ou totale de la présente page. Elle souhaite seulement que mention soit faite de l'origine.

page d'accueil clic