Promenades jacquaires dans Venise

Chiesa di San Giacometo


Venise jacquaire, carte
Zoom

L'accès ouest du pont du Rialto est occupé par le campo San Giacomo de Rialto où se tient depuis longtemps un marché très fréquenté. Le nom provient de la Chiesa di San Giacometo qui, dit-on, est de la plus ancienne église de Venise. Le clocher-mur de sa façade est littéralement envahie par un grand cadran d'horloge divisé en 24 heures et non en 12. De ce fait, il n'y a qu'une seule aiguille. La partie basse de la façade comporte un auvent supporté par cinq colonnes dotées de chapiteaux gothiques. L'intérieur présente un plan cruciforme ponctué de six colonnes de marbre à chapiteaux à feuillage et une petite coupole. Une grande statue de saint Jacques le Majeur domine l'autel. Sur l'abside, à l'arrière, figure une inscription qui demande aux marchands du quartier d'agir avec honnêteté. Anciennement, les stands en plein air, étaient surtout tenus par des banquiers prêteurs ou changeurs. En face de l'église se trouve le bossu ou Gobbo du Rialto. C'est en fait une sorte d'athlète sans bosse qui porte sur son dos un escalier qui permet d'accéder au haut d'une colonne de porphyre. La colonne des proclamations. Le "Comandador" y lisait les lois nouvelles et annonces publiques de la République de Venise. Le gobbo date de 1541, il est à genoux et voûté sous le poids de l'escalier et de la lourde plaque de marbre qui est posée sur sa tête. Dans le temps, les voleurs et autres condamnés de la République de Venise, devaient parcourir, sous les huées des vénitiens, le trajet entre Saint-Marc et le Rialto. À l'arrivée, ils étaient fouettés. Ensuite, ils étaient exposés au pilori. Celui des hommes se trouvait sur le Campo de San Zaccaria, celui des femmes au Campo de Santa Maria Formosa. Après l'installation de 1541, on prit l'habitude de demander aux condamnés d'embrasser le Bossu de pierre en signe de repentance.

⇐⇐ source : Découvrir l'architecture de Venise en 17 promenades (W.Bricchi, L. de Coster - Casterman)

L'autre église de Venise dédiée à saint Jacques le Majeur est San Giacomo dall'Orio dans le quartier Santa Croce (entre la gare Santa Lucia et le pont du Rialto). Les vues sur la façade latérale, le campanile, les absides sont assez plaisantes mais le plus beau, c'est la voûte gothique intérieure en forme de carène de bateau. Par ailleurs sur le maître-autel, on voit un tableau de Lorenzo Lotto avec Marie, Jésus enfant, Jacques (en pèlerin), André (avec sa croix) et quatre autres personnages. Enfin, dans le bas-coté gauche, se trouve un tableau avec le miracle du coq ressuscité du pendu dépendu.

Jadis une autre église dédiée à saint Jacques existait sur l'île de La Giudecca. Le nom de Fondamenta San Giacomo en témoigne. S'y trouve la très fameuse église du Redentore, une merveille d'Andrea Palladio. Enfin, sur l'île de Murano existait une dernière église dédiée à l'Apôtre Jacques. Elle fut détruite au début du 19e siècle.

L'activité marchande de Venise a favorisé indubitablement la dévotion envers Saint Jacques de Galice. Chaque année, en effet, partait au printemps le Mude des Flandres (Muda di Fiandra). C'était une caravane de navires organisée par la République. Celle-ci y consacrait 2 à 4 de ses galères. Après avoir franchit le détroit de Gibraltar le convoie, chargé d'épices, longeait le Portugal, la Galice puis la côte Cantabrique. Il se dirigeait vers les ports d'Anvers et de Bruges et pour l'Angleterre, ceux de Southampton et Londres. Ces ports constituaient des points d'embarquement pour les pèlerins voulant rejoindre directement Saint-Jacques-de-Compostelle. Ils embarquaient sur ces navires pour gagner Gijon, le port d'Oviedo ou La Corogne car le parcours comportait des escales intermédiaires.

     accueil du site      clic
     accueil des images      clic
San Giacometo par Canaletto San Giacometo, bossu du Rialto San Giacometo, statue sur le grand autel San Giacomo dall'Orio, plafond San Giacomo dall'Orio San Giacomo dall'Orio par Harold Blackburn Fondamenta San Giacomo, Il Redentore Il Redentore

Association Française des Pèlerins de Saint Jacques de Compostelle