Association Française des Pèlerins de Saint Jacques de Compostelle


Sauf-conduit, lettre d'accréditation ou "credencial" délivré à Valence en Espagne, le 16 janvier 1415 à Jacobo Brente.

Le signataire est Fernando de Antequera. Le texte est du vieux catalan-valencien. Notre pèlerin est un écclésiastique provenant des Indes orientales. Il est allé à Compostelle et rentre chez lui.

Texte

Als amats e feels tots e sengles officials e sotsmesses e als lochtennents de aquells, e a totes guardes de coses prohibides en los confinis de nostres regnes e terres o en altres lochs qualssevol constituits, salut e gracia. Com Jacobo clergue de misse cantant, natural de les Indies, exhibidor de la present, venint de vesitar lo cors del benaventurat Moss. Sent Jachme de Galicia, s'en torna a les dites Indes, a per ço com no sab lo lengatge de les gents dels dits nostres regnes e terres e es negre e de color de Itiops, se dubte no li sia fet algun greuge o dampnage

Perço a vos e cascun de vos altres dehim e manam expressament e de certa sciencia sots pena de cinch florins d'or d'Arago dels bens vostres si contrafarets, havedors e als nostres cofres aplicados, que lo dit Jacobo ab una mule o un roci e ab la pecunia e moneda que portara per sons despens e ab un breviari de lengua caldea e ab tots ço que portara sobre si, lexets e permetats passer per totes e qualsevol ciutats e viles dins vostres juridiccions e custodias constituhits salvament e segura, guardantlo de totes inquietituts molesties e desonors e de tots greuges e dampnatges e que rio li sis presa o penyorada alguna cosa sua per alguna causa e raho. Provehint noresmenys a aquell si mester lo haura de bona seguretat e conduyt e aço per res no mudets si'ns desijats servir e complaure e la dita pena cobejats squivar. Dada en Valencia, sots nostre segell secret, a .xvi. dies de janer, en l'any de la Nativitat de Nostre Senyor mcccc. e quinze.—Rex Ferdinandus.

Traduction

À tous mes fidèles et bien aimés sujets, aux officiers, sous-officiers, gardes frontières de nos royaumes, à toutes les autorités civiles, salut et grâce  ! Jacobo, le porteur de la présente lettre, est clerc, chantre, originaire des Indes. Il est venu visiter le corps du bienheureux Monseigneur saint Jacques de Galice et s'en retourne aux Indes. Aussi, comme il ne sait pas la langue des gens de nos terres et qu'il est noir, de la couleur des Étiopiens, je demande qu'il ne lui soit fait aucun tort ni dommage ...

Traduction non savante !
Spécialistes, merci pour vos propositions (savantes et gratuites) de corrections !

Retour page précédente      clic      page d'accueil du site    clic