ASSOCIATION FRANÇAISE des PÈLERINS de SAINT JACQUES de COMPOSTELLE

De la bipédie et du bipède par Yvanne Cerisier

couverture du livre : Pied, chaussure, boiterie

La silhouette du pèlerin, qui se profile sur les chemins de nos sanctuaires depuis des siècles, munie des attributs que nous lui connaissons, fait partie de notre histoire occidentale. Il marche, il monte, il souffre, il avance toujours plus loin vers un sommet physique et moral. Que ferait-il sans ses pieds qui le portent et qui l'entrainent vers son but ? Que seraient ses ambitions de reconstruction morale si ses pieds ne lui rappelaient pas son humanité, sa place dans le monde, sa dépendance ? Ses pieds sont sa force ; c'est le moteur qui le conduit tandis que ses chaussures le véhiculent. Chemin faisant, ses pieds envoient à sa tête pensante les signaux utiles pour le diriger et lui définir sa route. J'ai découvert son rôle éminent, il y a plus de 50 ans, en montant vers Notre-Dame de Chartres. Je l'ai redécouvert, il y a 12 ans, en marchant vers Saint-Jacques de Compostelle. J'ai même opté pour une piqure de rappel quelques années plus tard... Récemment, je l'ai redécouvert encore une fois en dénichant son histoire, ses caprices, ses secrets. Le pied ne parle pas et pourtant... C'est une véritable aventure de fouiner dans les écrits du temps passé pour mesurer l'importance du pied dans la vie quotidienne de l'homme, dans le vécu de l'être humain. Malgré sa discrétion, ses faiblesses, ses anomalies douloureuses et parfois son manque d'esthétisme, le pied est le "nœud de la guerre". Il charpente notre vie dans tous les sens du terme. Cette nouvelle aventure, que j'ai engagée en compagnie de pieds et des pieds, je vous invite à la partager en parcourant un ouvrage que j'ai récemment écrit avec une amie, Madeleine Sebald, ouvrage qui est paru aux Éditions l'Harmattan en septembre 2012.

Ce livre a pour titre : Pied, chaussure, boiterie - Le pied ne parle pas et pourtant... Notre démarche nous a entrainées à entreprendre un itinéraire aux découvertes fascinantes. Au départ, la curiosité nous a poussées à rechercher des récits portant sur le pied, ses difformités et la boiterie qui en résulte. Qu'il s'agisse de mythologie, de contes, de littérature profane ou sacrée, de rituels, nous avons constaté que nombreux sont les textes qui se rapportent aux pieds et par extension aux chaussures et autres contenants. De plus, par le biais de métaphores, nous avons vu que ces sujets ont envahi une multitude de domaines. Notre regard s'est porté en particulier sur la spiritualité, le comportement social, les faits politiques, les fantasmes et autres déviances de pensée et d'action, conscientes ou non. Venant des espaces les plus intimes et les plus cachés de l'individu, des signaux sont libérés. Ils révèlent l'emprise du pied sur tout l'être. C'est la partie pour le tout. Par ailleurs, la chaussure, objet fétiche s'il en est, s'emploie à participer aussi à ce langage inavoué, mais à peine voilé, de la personne. Cette connivence, maintes fois détectée dans les textes cités, nous a permis d'en mesurer les implications les plus diverses. C'est ainsi que le couple pied-chaussure exprime en quelque sorte l'identité du porteur de la chaussure, son besoin de différenciation, de singularité ou même son goût de pouvoir. Comme chacun sait, le pied a investi le langage courant. Les expressions qui y font référence foisonnent... La boiterie souvent associée à des comportements atypiques a aussi retenu notre attention. Quelques célébrités sont décrites pour en attester. L'humour n'a pas été écarté de nos propos. Faut-il rappeler également que la chaussure a été le premier véhicule de l'homme et peut-être son premier vêtement. Puis, rapidement les caprices de la mode ont sévi ; et le pied, supposé être protégé par la chaussure, en est parfois devenu la victime. Nous avons donc rapporté toutes les sortes de malheurs et d'imperfections qui peuvent l'atteindre. Aspects bien connus des pèlerins que vous êtes... Une bibliographie étendue vous permettra enfin de connaitre nos sources, de situer les textes que nous avons cités et de les replacer dans leur contexte. Nous avons tenu à rapporter des faits bruts sans les alourdir de commentaires personnels pour leur laisser toute leur fraîcheur et leur spontanéité.

À ceux qui voudront se lancer dans l'aventure, je souhaite une bonne lecture.      Yvanne Cerisier       ISBN : 2-296-99618-2      (244 pages - 25€)


sommaire du site         page précédente